Le voilà arrivé, ce jour que l'on attendait tous, le 01 mai, le jour de l'ouverture du carnassier.

Et pour le coup nous serons gâte : pluie pluie et encore de l'eau... 

P1010696Blog

                          Que d’eau…

Tout en buvant notre café, nous équipons nos floats sans oublier de laisser la tasse dans le coffre afin de ne pas trop le diluer. La couleur du ciel ne laissait aucun doute, cette pluie ne cessera pas et durera toute la journée et en continue.

P1010694Blog

                          Faut être fou...

C'est Franky qui ouvrira la marque avec un brochet maillé d'environ 55cm ; quelques minutes après j'en faisais de même avec un bec un peu plus gros mais rien d’exceptionnel. Cette série de brochets un peu plus que maillé continuera toute la matinée.

P1010698Blog

 

L'église du village sonne l'appel de l’apéro et du casse-croûte bien mérité. Mais avant tout ça, notre Franky avait prévu les parasols non pas pour le soleil mais pour nous « construire » un abri afin d’être au sec pour notre repas.

P1010700Blog

                          Abri sans sponsoring !!!.

Pour l’après midi je décide d'aller chercher les perches dans les bois morts et Franky continuera de traquer les brocs en espérant en toucher un de belle taille.

Nous resterons sur notre faim, Franky aura droit à une seul touche et moi rien.

Après 6 heures de pêche sous la pluie, nous aurons fait 5 brochets, en décrocherons 2 et j'aurai droit à une belle casse (devait pas être vilain).

 

Storikement.

@+Thierry.