Le premier open float tube pour la Storik's et il était attendu...

 

L’AAPPMA d’Epinal a organisé le dimanche 15 juin deuxieme concours de pêche au carnassier en barque et float tube sur le réservoir de BOUZEY.

 

 

 

Un joli terrain de jeu pour les amoureux de la pêche, d’une surface de 127 ha avec une profondeur maximale de 12,5 m, soit un volume de près de 7 millions de m³, ou 15 bateaux et 24 float tube s'affronteront.

Etant parti la veille, car les deux heures trente de route nous aurait fait partir à 02h00 du matin: et là dure dure la journée... et d'autre part cela nous a permis de voir le réservoir avant la compétition et nous faire une idée comme aborder cette immensité.

Nous devrons être très matinaux pour être entre 04h30 et 05h30 sur place pour l'accueil et boire un café , histoire de finir de nous  réveiller en douceur.

 

Le briefing

 

Comme l'an passé, les floats sont en concurrence avec les barques et l'avantage leur reviendra  avec les moteurs électriques, inutile de dire qu'elles seront les premières sur les postes à brochets...

 

 

 

06 h00, marque le début de l’épreuve.

 

Nous démarrerons cet open avec une température fraîche et le sweet à capuche de rigueur..., un vent du nord soutenu qui forcira au file de la matinée pour atteindre 36/38 km/h et une température de l'eau de 20°

Tiens des carnalsaciens !!!

 

Comme convenu, nous ne «spiderons» pas mais chercherons la moindre cassure, herbier ou obstacle sur le fond.

Franky se classera à la 6eme place et fera le big fish avec un brochet de 62cm quant à moi je finirai dans la fin du tableau à la 21eme place.

Yannick qui nous a accompagné sur cet open finira sur la troisième marche du podium.

Bravo à vous.

 

Désolé Franky la photo du big fish est floue, bravo le photographe...

 

Le podium :

1er GESCHLECHT Yohann

2ème PACAULT David
3ème DUCLOT Yannick

 

 

A défaut de photo de podium voici la photo de groupe.

 

Et notre Yannick se cache encore,,,

 

Encore une chose en float tube sur un tel plan d'eau avec un vent de 36km/h, je vous garantie c'est une vraie galère: j'étais détruit en rentrant.

Je tiens à remercier les organisateurs et bénévoles pour l’accueil et le déroulement du concours,la Storik's sera présente l'année prochaine.

Et oui j’ai osé, depuis le temps que ca me trottait dans la tête, faire un report SANS photo de poisson…

 

Storikement Thierry.