P8090047

2011.

 

Cette année, c’est les deux premières semaines d’Août que nous passerons à Pornichet. En arrivant c’est les grandes marées (102) qui nous attendent, et comme chaque année,  je ne peux refuser l‘invitation de mon ami Michel pour aller aux palourdes.

Après avoir mis le bateau à l’eau et fait un check up complet, nous voila en route direction le sud. Toujours cette même petite équipe joyeuse composée de Bernard, Thierry, de notre cap’tain Michel et ses deux filles et de moi même.

 Palourdes Noirmoutier (11)

 Arrivé sur place bien avant la marée basse, nous décidons de taquiner nos amis les bars du coté des parcs à huîtres. Et à force de vouloir passer au plus prés des tables, mon jerk fini par y rester ainsi qu’un leurre souple, qui du reste restera introuvable à marée basse…tout comme les bars.

Notre petit coin et maintenant bien découvert, le bateau échoué et la gratte peut commencer.

P8020041

P8020039

Gratte et gratte mon petit bambino…

 

  Au bout de deux heures de grattage intensif, je me trouve un peu léger avec mon petit kilo cinq de palourdes, mais ce qui est encore pire c’était cette dame avec son couteau qui regardait le sable et à chaque plantée de couteau elle sortait une palourde : incroyable…

Si bien qu’en espace d’une demie heure elle avait ramassé le double de palourdes que moi et pas les plus petites.

CHAPEAU bas.

Perso, j’ai jamais rien vu malgré ses explications, chou blanc à chaque plantée de couteau.

Je resterais au grattage.

 P8020040

Belles praires et palourdes !!!

 

Puis ce fut une sortie du bord à Pornichet, à la montante et je dois dire que j’ai rien vu mais nada de chez nada sur toute la montante… J’y étais déjà la veille et la pêche était impossible : 1kg d’algue à chaque lancé, il m’aura fallut 30 minutes avant de tout ranger.

 

Rendez vous avec Damien pour une sortie Dodo du bord. Apres avoir fait les arénicoles, nous nous dirigeons vers le spot, en passant par les marais.



P8050043

                                  Toujours le même plaisir de parcourir le pays des paludiers.

 

Une fois sur place et prés avoir installé le matos, nous tapons la discute. Sachant que sur ce spot les crabes montent les premiers et déboîtent les vers et que les dodos suivent par la suite, rien ne pressait. Seulement voila, les dodos sont passées en même temps que les crabes et quand nous avons mis les cannes à l’eau il était trop tard et nous étions passés à coté de la pêche. Il en était de même pour les deux anciens qui étaient déjà sur place quand nous sommes arrivés et qui ont démarré la pêche comme nous.Sur ce coup là même les vieux de la vieille se sont fait avoir…

Seul Damien arrivera à faire une belle dorade en toute fin de montante !!! Nico qui est venu nous rejoindre en cours de partie aura droit au même sort que moi : douille.

 

Sortie bateau coté de la pointe St Gildas, la météo nous a tout de suite mise d’accord, ce sera rincé pour tous et toute la matinée. Au bout d’un temps certain, même d’un certain temps : touche, ferrage, je le sens bien dans la canne, il remonte et se décroche. Quand j’aurais compris qu’en texan il faut plus appuyer son ferrage, j’arriverais peut être à ne pas perdre bêtement des poissons. J’arrive à piquer tout de même un bar d’environ 34 qui retournera à l’eau, avec un bisou et le plaisir d’avoir les mains qui sentent le poisson. Les autres vont suivre, ben non c’était le premier et le dernier à avoir été mis au sec et nous nous rejoignons le port trempé. 

 

Pierre, à peine arrivé téléphone et rdv pris pour une sortie du bord. Mais c’était sans compter avec le coup de vent, des vagues de 1,5 à 1,70 et un vent de plus de 50 km/h : résultat partie annulée. Le bulletin météo des prochains jours, me laisse espérer des parties de pêche plus sereines et moins humides : mais c’est la météo.

 

Effectivement une belle fenêtre météo se présente à nous et c’est sortie du coté de Hoëdic.Lieu, lieu jaune, seiche et mini bars sont présent… sans oublier nos amies les Vuitton.

 

 

P8100065

                                  Effectivement c’est une des parties de pêche la plus dure.

 

Et pour éviter les commentaires on a planqué l’apéro… c’était vraiment très dur.

 

Pointe St Gildas

P8100049



P8100053

 

Sans oublier ma belle vieille de 2,5kg… les Vuitton comme les appelle Laurent.

 

P8100070

 P8100077

Et je n’étais pas le seul…

 

P8100067

 

 

 

La conclusion est simple trois bars non maillés = capot de bar cette année.

A l’an prochain et la ils auront pris les centimètres qui manquaient...

 

@+ Thierry.